Est-ce que le minimum contributif s’ajoute à la retraite ?

Il n’est pas donné à tous les salariés et travailleurs indépendants de mettre assez d’argent de côté pour assurer leur retraite. Le minimum contributif est donc ce montant accordé aux retraités qui n’ont pas d’importantes ressources financières. Pour en savoir plus sur le minimum contributif et de quelle façon il complète la retraite.

En quoi consiste le minimum contributif ?

Le minimum contributif intervient dans le secteur privé, plus précisément pour établir la pension de retraite minimum. En tant que retraité, le montant de la pension de retraite que vous recevez venant de l’Assurance vieillesse de la Sécurité Sociale ne peut être en dessous d’une certaine somme appelé « minimum contributif ». Lorsque votre retraite de base à taux plein au régime général de la Sécurité sociale est moindre, elle est immédiatement ajustée à la hauteur du minimum contributif. Au moment du calcul de votre retraite, la somme du minimum contributif est évaluée automatiquement.

A lire aussi : Quel médicament pour les acouphènes ?

La valeur du minimum contributif varie selon le nombre de trimestres de cotisations. Il faudrait justifier oui ou non d’au moins 120 trimestres cotisés. Si vous avez moins de 120 trimestres cotisés au régime général de la Société sociale, l’estimation du minimum constructif par an est de 8144,47 € soit 678,71 € brut par mois. Au contraire, si vous avez 120 trimestres cotisés ou plus au régime général, la somme du minimum contributif est majorée à 8889,68 € brut par an, soit 741,64 € brut par mois. De quoi aider plus d’un au moment de la retraite.

Quelles sont les conditions à remplir pour avoir droit au minimum contributif

Il faut respecter différentes conditions pour bénéficier du minimum contributif. Vous devez avoir atteint l’âge légal de la retraite et avoir validé le nombre de trimestres requis pour une personne à taux plein. Le système de cotisation minimum a été mis en place pour assurer une retraite aux personnes à faible revenu. Cela concerne les artisans agricoles ; les commerçants et les industriels ; les employés du secteur et les salariés du secteur privé. Toutefois, ils doivent au préalable :

A découvrir également : 1500 brut en net : calculer son salaire en net mensuel (cadre et non cadre)

  • avoir droit à une pension de retraite de base du régime régional à taux plein ;
  • avoir effectué la demande et être en possession de toutes les retraites de base et complémentaires ;
  • avoir une somme totale de pensions de retraite (retraite de base, retraite complémentaire et retraite minimum contributive) qui n’excède pas la somme de 1299,36 €.

Le minimum contributif peut être confondu avec le minimum garanti. La différence des deux systèmes de cotisation se situe au niveau des bénéficiaires. Le minimum garanti ne concerne que les fonctionnaires. En revanche, le minimum contributif englobe les contractuels qui bénéficient d’une retraite de base de l’Assurance retraite de la Sécurité sociale

Comment le minimum contributif est-il utilisé dans le calcul de la retraite ?

Comme énoncé plus haut, le minimum contributif ou encore cotisation minimale repose essentiellement sur l’âge, la durée de cotisation et bien sûr le montant total de la pension retraite du bénéficiaire. Le montant du minimum contributif que vous allez recevoir sera calculé au prorata de votre durée d’assurance en vertu du régime général. En fin de compte, il n’est pris en compte que les deux éléments suivants :

  • le nombre de trimestres durant lesquels vous avez cotisé ou racheté des trimestres ;
  • le nombre de trimestres validés, entre autres vos trimestres contributifs auxquels s’ajoutent ceux que vous obtenez sans avoir cotisé (arrêts de maladie, de chômage, congés de maternité, quartiers majorés pour enfants).

Les scénarios suivants se présentent à vous.

Scénario 1 : Vous avez rempli les 120 trimestres de cotisation sans avoir fait de même avec vos trimestres contributifs. Dans ce cas, vous recevrez un maximum contributif de 678,71 €. La somme de votre retraite complémentaire s’élève à 620 €. Alors, le total de votre pension retraite est de 1298,71 qui, suite à une majoration respecte le plafond actuellement en rigueur qui est de 1299,36 €.

Scénario 2 : Vous avez rempli les 120 trimestres de cotisation ainsi que vos trimestres contributifs. Dans ce cas, vous recevrez un maximum contributif de 741,64 €. La somme de votre retraite complémentaire s’élève à 620 €. Alors le total de votre pension retraite est de 1361,74 qui par suite d’un ajustement respecte le plafond présentement en rigueur qui est de 1299,36 €.

ARTICLES LIÉS