Découvrez le « manger main » et ses avantages

Avez-vous déjà entendu parler du manger-mains ? C’est en réalité une présentation des assiettes qui consiste à modifier la texture des aliments afin de les transformer en bouchées. Cette technique est également appelée FIFO ou Finger Food.

Le manger-mains pour le maintien de l’autonomie autour de l’alimentation

Plus l’âge avance, plus une personne perd de son autonomie, ainsi les gestes du quotidien qui semblent automatique pour certains, constituent un défi pour les séniors. Ainsi, ils ont besoin d’une aide extérieure pour accomplir la plupart des tâches dont il a besoin au quotidien. Cela peut être difficile pour l’égo de requérir l’aide d’un tiers pour des gestes intimes, comme manger. De ce fait, il y a le manger-mains. Vous vous demandez surement : qu’est ce que le « manger main » ? C’est une solution permettant aux séniors de préserver leur autonomie afin d’éviter qu’une autre personne l’aide à manger.

A voir aussi : Les clés pour choisir un déambulateur de qualité : confort, sécurité et praticité

Le manger-mains permet aux personnes âgées de garder le plaisir de manger sans pour autant avoir besoin de l’aide d’une tierce personne. En effet, les aliments sont exposés en petits bâtonnets ou en petits cubes ou encore en forme de tartelettes extrêmement facile à manger. En effet, ces petites bouchées peuvent être consommées en une fois ou deux seulement.

A voir aussi : Quelles sont les offres RATP disponibles ?

Le manger-mains : les avantages

Le manger-mains présente plus d’un avantage pour les séniors. Parmi ces avantages, les principaux sont, entre autres, la sauvegarde de l’autonomie par rapport à l’alimentation, la sauvegarde des capacités qui restent au niveau des praxies. Le manger-mains permet également à la personne âgée de préserver sa dignité et surtout de retrouver le plaisir de manger sans l’aide d’une tierce personne. En effet, cela peut être dévalorisant pour une personne âgée de se faire aider pour manger, même si elle perd progressivement son autonomie.

L’appétit diminue avec l’âge

Plus l’âge d’une personne avance, plus son appétit diminue, tandis que ses besoins nutritionnels restent intacts. La diminution de l’appétit trouve son origine dans les changements des sens. L’âge contribue à réduire le goût ainsi que l’odorat. Le changement dans le comportement digestif d’une personne âgée s’explique également par des modifications au niveau du métabolisme, une maladie, la solitude, certains traitements médicamenteux.

Pour qu’une personne âgée reste en bonne santé, l’apport en vitamine D doit être respecté, ainsi que l’apport en calcium. En outre, il est nécessaire de veiller à empêcher les pertes de masses musculaires. Pour cela, une personne âgée doit continuer à consommer des protéines. Le manger-mains constitue la meilleure option pour éviter la perte d’appétit ainsi qu’une perte de poids. Associez le manger-mains à une alimentation riche pour veiller au maintien de la santé de voter proche.

Expliquez la démarche à votre proche

Afin que votre proche ne perçoive pas le manger-mains comme une dévalorisation ou une infantilisation, il est primordial de bien expliquer la démarche. En effet, dans le cadre du manger-mains, la texture des aliments est altérée selon les besoins de chacun. Par ailleurs, le manger-mains permet de contribuer au maintien de la dignité et même à valoriser le sénior qui peut continuer à manger de manière autonome sans requérir l’aide d’une autre personne.

La majorité des aliments peut être transformé en manger-mains. En effet, il est possible de travailler le riz pour le présenter en bouchées, comme avec les sushis. Les légumes peuvent être retravaillés pour être présentés comme des flans ou des tourtes. L’agar-agar, le blanc d’œuf ainsi que la gélatine peuvent être utilisé pour retravailler les aliments en manger-mains.

Manger-mains et maladies

La technique du manger-mains s’adresse également aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, de démence, de la maladie de Parkinson ou encore d’un AVC. Les personnes souffrant de divers troubles, notamment des troubles de déglutition peuvent également avoir recours au manger-mains. En effet, les textures des aliments en manger-mains sont appropriées afin de limiter les risques de fausse route.

Les personnes âgées atteintes de différentes maladies éprouvent des difficultés à tenir des couverts, ce qui peut la mettre en situation d’énervement ou d’échec lors des repas. Pour certains séniors, il est aussi difficile de différencier les objets et de connaître leurs utilités. Le manger-mains représente dans ce genre de situation, la solution idéale. En outre, les séniors éprouvent des défaillances au niveau de la vision. En effet, leur vision peut être limitée, ainsi les manger-mains présentés dans des assiettes plates leur permettent d’avoir une bonne visibilité de ce qu’ils mangent.

Les précautions à prendre pour éviter les risques de contamination

Dans le cadre de l’utilisation du manger-main, la prudence doit être de mise. En effet, vous risquez la contamination. Il est donc recommandé aux personnes amenées à utiliser cette technique d’avoir une hygiène irréprochable. Avant et après chaque repas, vous devez bien vous laver les mains avec du savon. Il faut aussi veiller à ce que la nourriture soit propre et saine. Les aliments crus doivent être préalablement lavés ou cuits avant leur consommation. En présence d’enfants en bas âge ou de personnes ayant un système immunitaire fragile (personnes atteintes d’une maladie chronique par exemple), il est recommandé de ne pas utiliser le manger-main sans consultation préalable avec un professionnel médical afin d’éviter les éventuels risques liés à la transmission des bactéries via les aliments.

Les personnes souhaitant adopter cette méthode pourraient avoir besoin d’une assistance particulière pendant leurs repas. L’aide peut venir dans différents domaines selon les cas : l’utilisation de vaisselle adaptée et aussi pratique (assiettes plates ou en forme de meules), la tâche d’aidantes comme une personne de confiance pour l’aider à prendre ses enfants dans sa peau afin de profiter des avantages de la technique du « manger-main ».

Les astuces pour rendre le manger-mains plus facile et plus agréable pour les seniors

Pour les seniors, le manger-main peut être un véritable défi en raison de problèmes tels que la perte d’appétit, l’arthrite et d’autres problèmes physiques qui rendent difficile la manipulation des ustensiles de cuisine. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour rendre cette technique plus facile et plus agréable.

La première astuce consiste à choisir des aliments qui sont faciles à manger avec les doigts. Les légumes crus comme les carottes ou le concombre coupés en bâtonnets peuvent être une excellente option pour un repas sain sans avoir besoin d’utiliser des couverts. De même, les fruits comme la banane ou la pomme peuvent être mangés directement avec les mains.

Une autre astuce est de préparer des aliments dans des formes adaptées au manger-main. Par exemple, vous pouvez prévoir du poulet rôti découpé en petits morceaux ou du poisson grillé désossé prêt à consommer. Vous pouvez aussi opter pour une soupe épaisse servie dans un bol large afin qu’elle puisse être consommée avec une cuillère plate sans nécessiter l’utilisation d’une fourchette.

N’hésitez pas à utiliser des coussins confortables sur votre chaise pour aider à soutenir vos bras lors du repas. Un bon confort postural contribue aussi bien au plaisir qu’à faciliter le mouvement vers la bouche.

Adopter le manger-main n’est pas seulement bénéfique pour ceux qui ont perdu leur capacité de se nourrir correctement, mais c’est aussi un choix de vie pour ceux qui ont besoin d’un mode de consommation alternatif. Avec les astuces adéquates, cette technique peut être une expérience agréable et saine pour tous, quel que soit l’âge ou la condition physique.

ARTICLES LIÉS