Qu’est-ce que l’incontinence urinaire chez les adultes ?

L’incontinence urinaire est très courante chez les personnes âgées et peut même entraîner des conséquences graves dans leur qualité de vie. Malheureusement, bon nombre de particuliers ne comprennent pas ce qu’est l’incontinence urinaire et sous-estiment sa gravité. Dans cet article, nous allons examiner de près ce phénomène et discuter de ses causes, symptômes, traitements et mesures préventives.

Qu’est-ce que l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est une perte involontaire d’urine. Elle peut être causée par un certain nombre de facteurs qui provoquent des spasmes ou des contractions musculaires anormales du plancher pelvien. Les personnes atteintes d’incontinence urinaire peuvent souffrir d’accidents émouvants ou indésirables, ce qui peut être physiquement et mentalement gênant et déclencher des réactions sociales négatives.

A voir aussi : Ou bien vivre sa retraite en France ?

Il existe des protections telles que des couches pour adultes ou des serviettes hygiéniques qui sont disponibles pour aider les personnes qui souffrent d’incontinence urinaire et permettre à celles-ci de mener une vie normale et active.

Les différents types d’incontinence urinaire

Il existe plusieurs types d’incontinence urinaire. Les principaux types sont les suivants :

A lire aussi : Comment arrondir ses fins de mois sur internet ?

  • Incontinence urinaire à
    l’effort (IE)
    ,
    également appelée incontinence par stress, se produit lorsque la
    pression exercée sur la vessie est plus forte que la force des
    muscles du plancher pelvien. Cela peut se produire lorsque vous
    toussez, riez, sautez ou faites de l’exercice physique vigoureux, et
    il en résulte une fuite d’urine.
  • Incontinence
    urinaire par impériosité
    ,
    également appelée incontinence urinaire urge, est causée par des
    spasmes soudains des muscles de la vessie qui peuvent provoquer des
    envies urgentes et incontrôlables d’uriner. Ces besoins sont si
    intenses qu’ils peuvent arriver avant que vous ayez le temps
    d’atteindre les toilettes.
  • Incontinence
    urinaire mixte
    , qui
    est une combinaison des deux formes ci-dessus, est la forme la plus
    fréquente chez les adultes et les personnes âgées.

Causes de l’incontinence urinaire

Les causes peuvent varier selon le type d’incontinence. La cause la plus fréquente de l’incontinence urinaire à l’effort est le relâchement des muscles du plancher pelvien. Les causes possibles incluent l’obésité, les antécédents de grossesse, l’accouchement et la ménopause. Les maladies comme la sclérose en plaques, le diabète et certains cancers peuvent également entraîner une perte d’urine accidentelle. L’incontinence urinaire par impériosité est le plus souvent causée par une infection des voies urinaires ou une maladie neurologique, comme la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer.

Symptômes de l’incontinence urinaire

Les symptômes peuvent varier en fonction du type d’incontinence. Les symptômes communs incluent les envies urgentes d’aller aux toilettes, les fuites accidentelles, le sentiment d’une vessie pleine ou les sons ou odeurs inhabituelles lors de la miction. Si vous remarquez l’un de ces symptômes, consultez un médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement appropriés.

Traitements contre l’incontinence urinaire

Le traitement dépend du type et de la gravité de l’incontinence. Le traitement peut comprendre des exercices de Kegel qui consistent à contracter et à relâcher les muscles du plancher pelvien afin de les renforcer et d’améliorer la capacité de contrôle. Une alimentation saine peut également aider à soulager les symptômes. Des médicaments peuvent être prescrits pour réduire les spasmes musculaires et aider à maintenir une bonne santé urinaire. Pour les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Mesures préventives contre l’incontinence urinaire

Bien que l’incontinence urinaire soit difficile à prévenir, il existe des mesures préventives que vous pouvez prendre pour minimiser les risques. Vous devriez garder votre poids et vos graisses corporelles à un niveau sain, éviter les habitudes qui peuvent irriter la vessie, comme trop de caféine ou d’alcool, et faire des exercices réguliers pour renforcer les muscles du plancher pelvien. De plus, vous devriez toujours essayer d’uriner au moins une fois toutes les trois heures pour vider complètement la vessie et éviter l’accumulation de bactéries.

L’incontinence urinaire peut être très gênante et embarrassante, mais elle n’est pas une fatalité. Avec le bon traitement et les bonnes mesures préventives, vous pouvez réduire considérablement le risque de souffrir d’incontinence urinaire.

Demandez conseil à votre médecin si vous avez des problèmes d’incontinence persistante.

Les conséquences psychologiques de l’incontinence urinaire chez les adultes

L’incontinence urinaire peut avoir des conséquences psychologiques graves chez les adultes. Les personnes atteintes peuvent se sentir isolées et honteuses, ce qui peut affecter leur estime de soi et leur confiance en eux. Certain(e)s pourraient même éviter de sortir ou d’avoir des contacts sociaux à cause de la crainte d’une fuite.

Cette condition peut aussi causer du stress, de l’anxiété et une dépression clinique. Le stress associé à cette condition peut aggraver les symptômes physiques, créant ainsi un cercle vicieux difficile à briser.

Les personnes touchées par l’incontinence urinaire peuvent avoir besoin d’aide psychologique professionnelle pour surmonter ces problèmes émotionnels complexes. Les thérapies cognitives comportementales ont montré leur efficacité dans le traitement des troubles anxieux liés à cette maladie.

L’isolement social et la stigmatisation sont deux autres facteurs importants qui contribuent aux conséquences psychologiques négatives de l’incontinence urinaire chez les adultes. Vous devez savoir gérer les aspects émotionnels de cette maladie. Il y a 3 millions de cas chaque année. Il existe différentes options disponibles pour prévenir, traiter et gérer cette maladie chronique • allant des changements de style de vie aux traitements médicaux avancés. Les personnes atteintes d’incontinence urinaire cherchent un soutien émotionnel et social pour gérer au mieux cette maladie difficile.

Les activités physiques recommandées pour renforcer les muscles du plancher pelvien et prévenir l’incontinence urinaire

Il existe un certain nombre d’activités physiques recommandées pour renforcer les muscles du plancher pelvien et prévenir l’incontinence urinaire. Les exercices de Kegel, par exemple, sont largement utilisés dans le cadre de la rééducation périnéale. Ils aident à renforcer les muscles qui soutiennent la vessie et le rectum, ce qui peut réduire ou éliminer l’incontinence.

Les exercices de Kegel peuvent être pratiqués n’importe où et à tout moment • au bureau, en voiture, devant la télévision ou même en faisant des courses. Pour commencer, contractez les muscles du plancher pelvien pendant 5 secondes puis relâchez-les. Répétez cet exercice plusieurs fois par jour jusqu’à ce que vous soyez capable d’effectuer plusieurs séries chaque jour.

Au-delà des exercices de Kegel, vous devez inclure des activités physiques régulières dans votre routine quotidienne. Des études ont montré que le fait de rester actif peut augmenter la force musculaire globale et améliorer votre santé générale.

Si vous êtes débutant en matière d’exercice physique régulier, commencez doucement avec des activités comme la marche rapide ou le yoga. À mesure que votre forme s’améliore lentement mais sûrement au fil du temps, ajoutez progressivement une variété d’exercices tels que la natation, la course à pied et le cyclisme.

Vous devez noter que les exercices de Kegel et d’autres activités physiques ne sont pas une panacée pour l’incontinence urinaire. Si vous souffrez d’une forme grave de cette maladie, il peut être nécessaire de consulter un professionnel de santé pour discuter des options thérapeutiques médicales avancées. En intégrant ces exercices simples dans votre routine quotidienne, vous pouvez renforcer vos muscles du plancher pelvien et améliorer considérablement vos symptômes d’incontinence.

ARTICLES LIÉS