Combien coûte un enterrement ?

Combien coûte un enterrement

L’organisation des obsèques d’un proche nécessite plus ou moins un budget important. Cependant, plusieurs familles ou foyers ne disposent pas toujours d’assez de moyens pour le faire. Or d’après la législation française, l’organisation des obsèques doit avoir lieu dans les six jours suivants le décès, hors dimanches et jours fériés.

L’idéal serait donc alors d’anticiper les frais d’obsèques. Pour cela, il faut savoir que le coût d’un enterrement va dépendre des opérations qui vont précéder et suivre cette cérémonie.

A lire en complément : Quel condition pour un prêt immobilier ?

Quel tarif pour un enterrement ?

D’entrée de jeu, il faut savoir que l’enterrement et la crémation sont deux méthodes bien distinctes. En plus de la manière dont elles sont respectivement pratiquées, il faut ajouter que la différence de tarif entre ces deux méthodes dépend de la destination du cercueil ou de l’urne. Sur ecoplusfuneraire.com vous trouverez des informations afin d’en savoir plus sur le prix d’un enterrement.

Lorsque vous optez pour l’inhumation, il y a certains frais incompressibles qu’il va falloir prendre en compte. Il s’agit notamment de l’acquisition d’une concession au cimetière (200 euros pour une durée de 15 ans) et l’ouverture de la fosse qui coûte 500 euros en moyenne. Sur ce dernier point, si la famille du défunt dispose d’un caveau familiale, elle n’est plus obligée de payer pour l’ouverture d’une fosse. Elle devra juste compter pour l’ouverture de la porte du monument funéraire.

A lire également : Ou bien vivre sa retraite en France ?

coûte un enterrement

En général, les cercueils pour un enterrement sont en chêne, contrairement à ceux de la crémation qui sont en pin et sont moins coûteux que les premiers. Toutefois,  Aucune règle n’oblige la famille à opter pour telle ou telle essence d’arbre pour le cercueil.

Quelles sont les dépenses obligatoires  pour des obsèques ?

S’il y a un fait important à relever dans la pratique des obsèques c’est bien la non distinction entre les prestations obligatoires et celles facultatives. De plus, il faut dire que le contexte du décès incite difficilement à la réflexion encore moins à la prise d’informations. Lorsque certains font face à l’épreuve du deuil, ils choisissent le cercueil sans prêter attention à son prix, font des soins esthétiques, optent pour un office religieux, et plus encore. En procédant ainsi, il est facile pour ces personnes de voir la facture des obsèques grimper rapidement à 10 000 euros.

Cependant, il faut savoir que la loi a clairement définit les prestations obligatoires pour une cérémonie d’obsèques. Premièrement, le cercueil équipé de 4 poignés, une urne cinéraire, une plaque d’identité et une garniture biodégradable et la location d’un corbillard avec chauffeur.

ARTICLES LIÉS