Comprendre les conséquences de la dépendance

man in front of bed praying

La dépendance correspond à un besoin irrésistible et incontrôlable de prendre une substance ou de réaliser certaines actions. Quand il est assouvi, ce besoin procure un certain plaisir. Par contre, lorsqu’il ne l’est pas, il entraîne un sentiment de manque dont les conséquences peuvent s’avérer plus ou moins importantes. Quelles sont en réalité les conséquences de ce mal ? Trouvez dans cet article, quelques informations utiles sur ce sujet.

Qu’est-ce que la dépendance ?

La dépendance représente un état psychologique ou physique qui se traduit par un besoin profond qui n’est souvent pas assouvi. En effet, la personne atteinte ne parvient plus à contrôler sa consommation, malgré les effets négatifs connus.

A lire également : Quel médicament homéopathique pour le stress ?

La dépendance se manifeste par la consommation (drogues, alcool, médicaments, etc.) ou par des comportements (pornographie, achats compulsifs, jeu, Internet, etc.). D’ailleurs, on remarque aujourd’hui que la cyberdépendance s’accroît de manière inquiétante.

La situation devient un grand problème lorsque apparaissent des symptômes de sevrage (ou de manque) en cas d’absence de l’activité ou de la substance qui crée une dépendance. Mais également quand la personne doit augmenter la quantité de la substance ou de l’activité, car elle a acquis une tolérance. Et pour finir, la consommation entraîne des conséquences négatives assez importantes pour soi ou pour les autres.

A lire également : Comment en finir avec la dépression ?

Par ailleurs, depuis 2011, la dépendance est considérée par la Société américaine de médecine de la dépendance (ASAM) comme un dysfonctionnement cérébral (ou une maladie chronique du cerveau). Cependant, plusieurs experts préfèrent expliquer la dépendance comme un phénomène biopsychosocial. Et pourquoi ?

Les raisons sont simples. On peut avoir des prédispositions à devenir dépendant (bio). Aussi, il peut y avoir un ensemble d’éléments stresseurs ou autres qui provoquent l’acquisition d’une dépendance (psycho). Et enfin, une dépendance peut subvenir après un évènement éprouvant, comme la retraite, une faillite (social), une rupture. Il s’agit d’un trouble multifactoriel.

Quels sont les différentes formes de dépendance ?

Si la dépendance est généralement associée à la prise de substances psychoactives (drogues, alcool, tabac, médicaments, etc.), on peut aussi observer d’autres formes de dépendance comportementale :

  • Activité sportive ;
  • Sexe ;
  • Jeux de hasard et/ou d’argent ;
  • Technologies (réseaux sociaux, cellulaires, etc.) ;
  • Alimentaire ;
  • Consommation (accumulation d’objets, achats compulsifs, etc.) ;
  • Dépendance affective.

man lying on floor in grayscale photography

Que retenir des conséquences de la dépendance ?

Sur le plan personnel, la dépendance peut causer la perte d’estime de soi, de la dépression, de l’insomnie ou des troubles anxieux. Aussi, ces conséquences peuvent représenter des causes ou des déclencheurs. Par exemple, celui qui vit une dépression ou qui est très anxieux est beaucoup plus à risque d’avoir une dépendance.

Quant aux conséquences sur la famille et la société, la personne avec une dépendance a tendance à se désinvestir, puisqu’elle est préoccupée par son obsession. Et les problèmes liés à la consommation d’une substance psychotrope ont un impact important sur la famille et les proches. Principalement, ils peuvent entraîner :

  • Une préoccupation envers celui qui prend la substance ;
  • Un déni ou une minimisation du problème ;
  • Une modification et une imprévisibilité des rôles au sein des relations ;
  • La tendance à vouloir sauver et protéger celui qui consomme la substance ;
  • Une difficulté à s’acquitter de ses responsabilités habituelles (le travail par exemple) ;
  • La détérioration des relations familiales et des conflits avec les membres de la famille ;
  • La perte de confiance envers celui qui prend la substance ;
  • Un repli sur soi et un isolement social ;
  • Etc.

Comment la société doit-elle réagir avec une personne atteinte par la dépendance ?

Il est essentiel que les proches comprennent ce que signifie une dépendance. Il faut avoir le courage de dire à la personne touchée qu’il souffre d’un problème. Il faut également décrire avec le plus de précision possible les cas problématiques et leur impact sur les gens et la société. Il est conseillé d’exprimer ces choses avec empathie et même de demander au patient comment on peut l’aider.

Au cas où le problème en viendrait à mettre la vie de quelqu’un en danger, il faut intervenir le plus vite possible et demander l’aide d’un professionnel.

ARTICLES LIÉS