Quelle somme pour vivre sans travailler ?

Vivre sans travailler… le rêve !

Mais combien faut-il vraiment pour vivre confortablement depuis sa capitale ?

Pour vivre sans travailler, vivre de ses retraites ! Plus de patron, plus de métro, plus de machine à café…

C’est le rêve secret de beaucoup d’entre nous.

A lire également : Quel capital pour être riche ?

Profitez de la vie et de nos proches, voyagez et sirotez des pina-coladas sous les palmiers ou plus simplement prenez soin de votre potager ?

A lire aussi : Comment trouver un emploi à la retraite ?

Eh bien, sachez que c’est possible… à deux conditions !

Pour vivre sans travailler, il faut d’abord être économe.

Ayez ensuite accumulé suffisamment de capital pour faire face à vos dépenses .

Et si vous pensez que votre capitale est trop juste pour vivre en France, vous pouvez partir à la recherche du soleil et de l’exotisme dans un pays où votre niveau de vie sera multiplié par deux, voire plus !

Comme ce couple qui a choisi de vivre au Maroc, en bord de mer, dans une belle résidence la plupart de l’année.

Ils profitent d’un une qualité de vie et un niveau qu’il leur aurait été impossible d’obtenir en France avec des ressources équivalentes.

De plus, de manière très intelligente, ils ont conservé un pied-à-terre en France. Il s’agit d’un bungalow situé sur la côte atlantique, qu’ils louent lorsqu’ils sont au Maroc.

Non seulement leur implantation en France ne leur coûte rien, mais c’est aussi une source de revenus !

Cependant, pour vivre sans travailler, même dans un environnement favorable, il faudra encore avoir accumulé un capital important. La vraie question est donc :

Combien devez-vous avoir pour vivre sans travailler grâce à votre capital ?

Vivre de votre héritage. jechangemylife.com

La réponse à cette question dépend de 3 paramètres :

1 — Le temps dont votre capital disposera pour couvrir vos dépenses.

Par exemple : si vous arrêtez de travailler à 40 ans, sachant que l’espérance de vie moyenne est d’environ 80 ans,

tu ont besoin de « réserves » pour durer 40 ans.

Si, par contre, vous avez 55 ans au moment où vous prenez cette décision,

Le capital dont vous aurez besoin sera moins important car il devra couvrir « seulement » 25 ans.

2 — Le montant de la pension que vous souhaitez.

Pour estimer le montant du capital dont vous aurez besoin, faites une projection de vos dépenses futures .

Si vos besoins sont modestes, par exemple, vous envisagez de vivre à la Koh Lanta sur une île du Pacifique…

Dans ce cas, la vente de votre pavillon de banlieue peut suffire à couvrir vos frais, qui peuvent être inférieurs à 1 500 euros/mois.

Si votre projet est beaucoup plus ambitieux…

Vous voulez voyager, jouer au golf, monter dans une voiture de luxe et profiter pleinement de la vie…

Pour vivre de vos rentes, vous devrez bien entendu prévoir un montant de capital beaucoup plus important.

3 — Le rendement de votre capital.

Il s’agit d’un paramètre important, car le paramètre plus son rendement est élevé, moins le capital de départ devra être important (voir doc pour téléchargement) .

Dans une configuration prudente, le tableau ci-dessous est basé sur le rendement de l’assurance vie en euros.

Aucun risque de perte de capital et d’imposition réduite. Le rendement était de 1,5 % en moyenne pour 2019. Sachant que certains contrats ont donné de meilleurs résultats.

Enfin, pour être vraiment complet, il faudrait même prendre en compte un quatrième paramètre : l’inflation .

Même si les grandes années d’inflation sont derrière nous, et qu’en gros, elle se stabilise actuellement à 1 % par an, sur une période de 20 ans, cela peut avoir un impact significatif et ronger votre pension de 20 %.

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez le montant de capital dont vous avez besoin en fonction de votre âge de « retraite » et du niveau de vie souhaité.

Ces exemples reposent sur un rendement net ultra-prudent de 2 % par an et sont entièrement consommés capital à 80 ans.

Quel capital vivre sans travailler. ichangemylife.com Exemple : vous voulez vivre de vos pensions à partir de 45 ans et votre capital est évalué en moyenne à 2% chaque année.

Pour obtenir une rente de 2 500 euros par mois, vous devez disposer d’un capital de départ de 722 360 euros.

Si vous êtes prêt à vous contenter de 1500 euros par mois (une grosse somme dans de nombreux pays émergents),

Un capital de 433 400 euros vous suffira pour profiter du soleil et de la vie dans des tongs et des chapeaux de paille !

Comment fixez-vous votre budget ?

En quittant votre emploi, vos revenus diminueront certainement, mais certaines dépenses aussi !

Plus de frais de transport, moins de dépenses vestimentaires et surtout moins d’impôts.

En contrepartie, vous devrez prévoir un budget loisirs plus important et surtout ne pas oublier votre protection sociale.

En France, le CMU est gratuit si vous déclarez moins de 9 500 euros par an, mais au-delà, vous vous devez payer 8 % de votre revenu pour conserver votre couverture.

Nous pouvons également supposer que si vous avez accumulé du capital, cela signifie que vous avez travaillé pour celui-ci (sauf si vous avez gagné le Loto) et que vous avez nécessairement contribué à un ou plusieurs fonds de pension.

Ainsi, à un moment donné, vous bénéficierez également d’une pension qui sera ajoutée à votre capital de départ… et contribuera à le faire durer plus longtemps.

Mais attention, si vous devenez rentier à 50 ans, par exemple, votre retraite sera divisée par deux par rapport à une carrière complète.

Comment investir votre capital en prenant le moins de risques possible…

Et de telle manière qu’elle se valorise au fil des ans ?

Tous les spécialistes financiers s’accordent à dire que nous devons nous diversifier.

Généralement, la distribution typique se fait sur 3 actifs : l’immobilier, l’assurance vie et les actions.

Vous devez diversifier votre patrimoine. jechangemylife.com

1 — L’immobilier.

En ce qui concerne l’immobilier, si vous êtes du genre bricoleur, vous pouvez bien entendu louer et gérer vos locataires.

Mais si ce n’est pas trop votre tasse de thé pour s’occuper de l’entretien de vos biens, du chiffre d’affaires des locataires et de la gestion des loyers,

Intéressez-vous plutôt à la SPCI ou « pierre à papier » : bureaux et magasins.

Vous ne faites rien, vous êtes complètement débarrassé des soucis de gestion tout en obtenant un rendement moyen de 4%.

2 — L’assurance vie.

Au niveau de l’investissement préféré des Français, c’est-à-dire l’assurance-vie, vous pouvez mettre en place des retraits mensuels programmés.

Cerise sur le gâteau, si votre contrat date de plus de 8 ans, vous échappez à l’impôt sur les gains en capital .

Le rendement moyen des fonds en euros en 2019 était de 1,5 %, sachant que les meilleurs ont réalisé 3 % et plus.

3 — Les actions.

Écartées par erreur par de nombreux épargnants, les actions sont néanmoins un atout essentiel si vous souhaitez augmenter la rentabilité de votre capital.

La rentabilité moyenne sur 25 ans proche de 6% par an pour les actions françaises… qui sont loin d’être les plus performantes du marché).

Au niveau des actions, il est fortement recommandé de les loger dans un plan d’épargne en actions (PEA) .

Ce support combine deux avantages importants : 1 — D’une part, après 8 ans, les sommes collectées sont exonérées d’impôt,

2 — En revanche, il vous permet également de prendre votre retraite si votre PEA est logé dans une assurance.

En fonction de votre âge et de votre appétit pour le risque, vous pouvez bien entendu préférer un médium plutôt qu’un autre.

En outre, compte tenu du temps nécessaire pour obtenir une imposition avantageuse (détenteur d’un PEA pendant 5 ans et pour un contrat d’assurance-vie, 8 ans),

Il est fortement conseillé d’anticiper en souscrivant à ces supports le plus tôt possible, ne serait-ce qu’en ne payant que quelques dizaines d’euros lors de l’ouverture.

Et si mon capital n’est pas suffisant mais que je veux tout de même m’attaquer à tout ?

Vivre de sa pension ne signifie pas nécessairement vivre sans rien faire.

Vous aurez rapidement des escarres dans les fesses si vous restez toute la semaine à bouillonner dans votre transat pendant 20, 30 ou 40 ans.

Il existe de nombreuses possibilités pour transformer une passion ou un passe-temps favori en un passe-temps lucratif :

Bricolage, jardinage, photo, peinture, artisanat, brocante, cours, commerce en ligne, vente en réunion…

Et pour les boursiers en herbe et tous les passionnés du domaine de la finance, il est possible, grâce à une gestion active et rigoureuse de votre patrimoine, de diviser votre capital de départ presque en deux !

Et, si cet article vous a plu, laissez-moi un petit commentaire. Merci beaucoup et à bientôt…

Nouveau : Partez à la conquête du succès Confiance en soi, charisme, motivation, énergie, devenez la personne que vous avez toujours rêvé d’être.

Un programme exclusif de la Jechangemylife Academy pour démarrer votre carrière ou démarrer votre propre entreprise… même à partir de zéro.

Téléchargez le guide GRATUIT « La formule du succès » et découvrez les 4 compétences clés pour réussir dans votre vie personnelle et professionnelle.

Et, si cet article vous a plu, laissez-moi un petit commentaire. Merci beaucoup et à bientôt…

Sur le même sujet, voir la vidéo : Les 3 pièges à éviter pour devenir riche !

Lisez aussi l’article : Le rêve du millionnaire instantané

ARTICLES LIÉS